Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 16:25

Vendredi 26 septembre , l'AG

 

Salle festive bien remplie vendredi soir lors de l’Assemblée Générale du club. Tous les rapports ont été votés à l’unanimité comme en témoignent les photos prises par Jacques, notre envoyé spécial.

Cela a été l’occasion de faire connaissance avec 10 petits nouveaux (voir extrait du trombinoscope qui sera mis à jour prochainement sur le blog).

Lors du buffet qui a suivi , chacun a pu déguster les préparations des uns et des autres.

 

L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015

Dimanche 28 septembre , La Tourvillaise 

 

Matinée magnifique et super parcours, notamment sur le 10 km avec une belle, rude et longue grimpette dans la forêt, sentier qu’il a fallu monter 2 fois.

21 des nôtres s’étaient inscrits auprès de Jean Claude. Cela à permis à quelques uns et quelques unes de courir entre copains, copines de club et au RCS 76 d'être le club le plus représenté !

Notre président métamorphosé depuis qu’il est en retraite (moins 12 kg et plus d’asthme !) s’est permis d’accrocher la foulée de Laurent pendant les deux tours.

Sur le 5 km Stéphane F et Dominique T font 1er en VH2 et VH4. ainsi que  Roger et Luc en VH3 et VH4 sur le 10 km. 

L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015
L’AG et La Tourvillaise pour démarrer 2014/2015

Recommandation du blogger

Pour recevoir les articles dès leur parution dans votre boite Email, il suffit de d'inscrire votre adresse mail dans la fenêtre "S'ABONNER" située dans le bandeau droit de  la page d'accueil.

                             Michel

12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 09:14

Ça faisait longtemps!!...

Après une blessure de 3 semaines et un dernier test me voici parti pour ce trail mythique du pays basque.... Le 26 km de la course des crêtes à Espelettes.

Le train de nuit qui m'amène aux portes de Bayonne, un car qui finit mon périple...

L'ambiance est déjà là à mon arrivée... Ça sent le jambon cru, le piment, le fromage de brebis...

Mais la tension est présente à chaque coin de rue. Pas un coureur, pas un accompagnateur n'est serein...

La chaleur étouffante est là, les orages de la veille ont fait des dégâts en altitude...

Que fais je là? Ce doute ne va faire que s'accentuer plus l'heure du départ approche...

Ce n'est pas les conversations des locaux qui vont me rassurer... Si j'avais un doute, et bien à 30' du départ, je n'en n'ai plus... Je me suis mis dans une belle galère!!!

Ça y est on y est sur la ligne... Les mecs s'embrassent, se tapent les mains comme si on n'allait pas revenir... Déconnes pas mec!! C'est parti...

Les chants basques et applaudissements nous accompagnent sur les premiers mètres. Puis on grimpe, on grimpe, on grimpe...

Un truc de malade!!! 3h35' d'efforts dans la chaleur, la montagne...

Dans la course, il y a de la sueur, des rires, des pleurs, des malaises, des coups de chauds... Mais aussi beaucoup de joie, de bonne humeur et de coureurs qui ne pensent qu'à l'arrivée et l'énorme fête du soir où 3000 personnes se retrouvent sous des chapiteaux et faire la fiesta... Et je vous assures les basques s'y connaissent!!...

En un mot, super souvenir que j'aimerai faire partager. Venez avec moi dans un an!!!

Plusieurs distances dont le mythique 26 bornes...

J'ai tout repéré en espérant attirer quelques z'amis du club!!...

Train de nuit, hôtel, course, la GROSSE fête du samedi soir, ptites visites guidées de la région... En s'y prenant à l'avance, un prix raisonnable est largement possible.

Je vous mets quelques photos de mon périple!!!....

En espérant vous avoir donné envie.

 

                                                                                                     Nico
 

 

Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
Nicolas à la course des crêtes à Espelettes
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 17:02

Une pluie fine tombant durant le 1er ¼ heure, la piste d’athlétisme du stade municipal Marcel Billard à Oissel, devenue lourde par l’eau tombée les jours précédents, n’ont pas facilité, ce dimanche 29 juin 2014, l’exercice si particulier de la demi-heure sur piste.

Et pourtant les 12 autres compétiteurs et les 8 personnes présentes autour de cet anneau de 400 mètres ont pu assister à la chute du précédent record (7952 mètres) de l’époque « dîte moderne », établi en 2012 par Jérémy Champeval.

Avec 8219 mètres parcourus dans la demi-heure, à une moyenne de + 16 km/h, avec une régularité de métronome (1’ 25 à 1’ 27 au tour), seul, sans aide (sauf nos encouragements renouvelés à chaque passage), ni opposition, ce même Jérémy a facilement dépassé les 8 km, en améliorant ainsi sa précédente performance de + 267 mètres !

Bravo Jérémy !

On peut s’interroger sur les limites de sa performance actuelle, en imaginant de meilleures conditions climatiques, une piste d’athlétisme sèche et surtout la présence de quelques autres « pointures » du club pour pousser Jérémy encore un peu plus loin dans son effort ........

Compte tenu de la richesse et de la qualité de notre effectif, c’est regrettable que peu de coureurs du club se livrent à cet exercice si particulier ; mais « ô » combien enrichissant pour mieux se connaître, de la demi-heure sur piste !

13 coureurs (2 femmes : Laure et Patricia /11 hommes) après un petit échauffement ont participé à l’épreuve, cette année ouverte pour la 1ère fois aux marcheurs du club, dont on retiendra la performance d’Alain, impressionnant de volonté et de régularité dans l’effort, et celle de Jacques, qui n’a pas réussi malgré toute sa volonté à boucler son 9ème tour de piste ….. pour 15 malheureux petits mètres !

On notera aussi les 1ères participations de Stéphane Fouchard (2ème avec 7005 m), Christophe Gosselin (3ème avec 6855 m), Michel Deilhou (4ème avec 6546 m) et Patricia Deilhou (1ère femme avec 5562 m).

La matinée s’est terminée tôt, à 10 h 30 avec la remise des traditionnelles coupes aux meilleurs performeurs de l’année (Patricia, Jérémy et Alain) et un pot amical, pris dans la tribune du stade, avec le soleil apparu entre temps.

5 membres du CD (Nadine, Basile, Claude, Jean Yves et Stéphane) avaient répondu présents à l’appel de Sophie pour m’assister, en présence également de Joaquim et Nelly Fouchard, soutenant de la voix à chaque passage « son chéri » !

Comme les records sont faits pour être battus et les performances de chacune et chacun pour être améliorées, nous vous invitons l’année prochaine à venir nombreux vous mesurer à la demi-heure sur piste du RCS 76.

Records à battre : Nadine Niel 7078 m (2000) – Jérémy Champeval 8219 m ( 2014) et Alain Dejean 4514 m (marche- 2014).

Résultats demi-heure sur piste 2014 :

  • Jérémy Champeval 8219 m,
  • Stéphane Fouchard 7005 m,
  • Christophe Gosselin 6855 m,
  • Michel Deilhou 6546 m,
  • Laurent Désanglois 6414 m,
  • Gilles Chevalier 6283 m,
  • Axel Galindo 6086 m,
  • Patricia Deilhou 5562 m,
  • Guy Cheri 5442 m,
  • Gaby Le Guillant 5422 m,
  • Laure Douville 5227 m,
  • Alain Dejean 4514 m,
  • Jacques Testart 3585m
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
Demi-heure heure sur piste 2014
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 11:59

D'après mes recherches,12 des nôtres étaient dimanche sur le trail de Franqueville Saint Pierre,

Je vous fait part des informations que j'ai pu glaner sur internet .

Désolé pour ceux que je n'aurai pas pu identifier.

 

Michel

 

Résultats de "la galopée"

 

Photos "Normandie Course à Pied"

 

La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
La galopée , galopette , galopade
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 10:21

Une épreuve sur route qui rassemble 14 coureurs du club, à ma connaissance voilà quelque temps que l’on n’avait pas eu le plaisir de voir cela !

 

Le TPC c’est 4 jours, 6 étapes :13.82, 20.8, 10, 8.4, 13.66, 21.05 km en individuel ou en relais.

 

Le club présentait 2 relais mixtes de 6 coureurs, dont le second complété par Annick et Philippe, deux coureurs des Amis Bipèdes Couronnais, relais qui ont terminé respectivement 17ème et 41ème, 2 individuels Jean Paul et Hugues sur les 6 étapes, Michel B sur l'étape du Trait et sur celle de Caudebec en Caux, Jérémy et Jérôme F également sur l'étape de Caudebec en Caux et qui ont aidé Jean Paul et Hugues à bien figurer.

 

Participaient également au Tour du Pays de Caux, en intégralité Michel Deilhou, membre du club ; mais qui courait avec le maillot des Bipèdes Couronnais et Patricia Deilhou, membre du club, à l'étape de Caudebec.

 

Michel et Jérome

 

 

                                                              Résultats 

Classement general individuel apres l'etape 6

Classement individuel_etape_5

relais_etape_1

relais_etape_2

relais_etape_3

relais_etape_4

relais_etape_5

relais_etape_6

Le dernier TPC à Yvetot

Le festival de Cannes et ses paillettes venait  à peine de baisser rideau que se profilait pour le RCS Le dernier TPC à Yvetot. 
Puisque le Pays de Caux trempe souvent son Caudebec dans ce fleuve, notre metteur en Seine, Jérôme Pesquet avait formé deux équipes de tournage alors que simultanément, certains de nos acteurs avaient décidé de jouer La leçon de piétons à Trois hommes et un coup fin pour un Tir groupé. 
A tout seigneur, tout honneur, c’est Le bon roi Henry qui allait fournir la meilleure partition. Pianotant le bitume avec allégresse telle une poule qui a du pot, il bouclait son  grand galop chromatique en 23ème position. 
Engagé pour un rôle de jeune premier, Hugues Guillot, après un début de pièce sur les chapeaux de roue souffrit de la distance. Les jambes coupées à mi parcours lui firent perdre la tête (phénomène plus connu sous le triste nom de Guillotine). Dans cet état, il versa alors dans Autant en emporte le vent pour se coucher après l’ultime représentation à une néanmoins très honorable 113ème place.
Quant à notre Michel à nous, avec sa taille et sa gueule à la Constantin, il arrivait à trouver Le deuxième souffle à la 146ème place.
Quid de nos deux équipes de tournage ?

La première devait tourner un remake du très célèbre 
Le seigneur des anneaux. 
Le scénario voyait Deux Elfes, Ophé Lys d’amour et Jérémie de pain béni se rencontrer sur un chemin de la lande et allier leurs forces pour s’envoler vers le champeval de grâce où était caché Le Précieux. Vous aviez sans doute deviné que celui qui les avait mis sur sa piste n’était autre que le superbe Jérôme Aragorn Fromange qui à Grand pas s’était joué Doux de ville.
Et les Hobbit me direz-vous ? Ils étaient deux. Bulbon Mabite le sage et Jean François Jolite le sot à qui l’anneau  brûlait les doigts de pied et qu’on vit gesticuler le long de la Seine en criant ’’mon précieux, mon précieux’’ jusqu‘à ce que Jérôme Aragorn qui passait solidairement par là le remette dans le droit chemin.
Comme la femme est l’avenir aussi bien de l’homme que du Hobbit (comme l‘a chanté Jean Ferrat sur les paroles d‘Aragorn, Le seigneur des quatrains) , c’est Virginie qui apposa sa signature dans Le bas de l’œuvre commune pour y mettre le clap de fin malgré le mur d‘Yvetot.  

Il y eut plus de variété dans le tournage de la deuxième équipe, qu’on en juge :
A Doudeville alors qu’
Aragorn pacifiait le peloton, Patricia tournait Le pacte Deilhou, confondant sans doute Jérôme avec Vincent Cassel, elle s’épuisa à fuir la meute .
Sous le chêne d’Allouville, prenant un concurrent pour un soldat françois, Laurent crut entendre celui-ci lui susurrer : Messieurs Desanglois tirez les premiers. Il partit trop vite et ne s’en remit pas. 
Lors de la 3ème étape, Catherine partit comme au Trait à la poursuite du roi Henry mais ne le rejoignit jamais. Ne Médicis qui veut !
Annick osa à Auzebosc chanter en courant ! Les cerises de Monsieur Clément de Michel Fugain puis elle fuga.
Sur les bords de Seine à Caudebec un autre Jérôme se prit un Gabin en tournant Le Président . Il pesqua contre son manque de lucidité.
Enfin mais ça devait se terminer Yvetôt ou tard, Philippe ne ménagea pas sa sueur pour clore le spectacle.

Vous le voyez, nos athlètes ont, comme toujours, donné une couleur nouvelle à la signification de RCS : revue cinématographique stéphanaise
Enfin pour ce qui me concerne, comme le disait Nouga York :
Sur l’écran noir de mes nuits blanches, 
Moi je me fais du cinéma
Sans pognon et sans caméra,
Bardot peut partir en vacances :
RAS car RCS
Ma vedette c’est toujours toi

Bravo à tous.

Jeff

                                       Le dernier TPC à Yvetot par Jean François 

Le festival de Cannes et ses paillettes venait à peine de baisser rideau que se profilait pour le RCS Le dernier TPC à Yvetot.
Puisque le Pays de Caux trempe souvent son Caudebec dans ce fleuve, notre metteur en Seine, Jérôme Pesquet avait formé deux équipes de tournage alors que simultanément, certains de nos acteurs avaient décidé de jouer La leçon de piétons à Trois hommes et un coup fin pour un Tir groupé.
A tout seigneur, tout honneur, c’est Le bon roi Henry qui allait fournir la meilleure partition. Pianotant le bitume avec allégresse telle une poule qui a du pot, il bouclait son grand galop chromatique en 23ème position.
Engagé pour un rôle de jeune premier, Hugues Guillot, après un début de pièce sur les chapeaux de roue souffrit de la distance. Les jambes coupées à mi parcours lui firent perdre la tête (phénomène plus connu sous le triste nom de Guillotine). Dans cet état, il versa alors dans Autant en emporte le vent pour se coucher après l’ultime représentation à une néanmoins très honorable 113ème place.
Quant à notre Michel à nous, avec sa taille et sa gueule à la Constantin, il arrivait à trouver Le deuxième souffle à la 146ème place.
Quid de nos deux équipes de tournage ?

La première devait tourner un remake du très célèbre Le seigneur des anneaux.
Le scénario voyait Deux Elfes, Ophé Lys d’amour et Jérémie de pain béni se rencontrer sur un chemin de la lande et allier leurs forces pour s’envoler vers le champeval de grâce où était caché Le Précieux. Vous aviez sans doute deviné que celui qui les avait mis sur sa piste n’était autre que le superbe Jérôme Aragorn Fromange qui à Grand pas s’était joué Doux de ville.
Et les Hobbit me direz-vous ? Ils étaient deux. Bulbon Mabite le sage et Jean François Jolite le sot à qui l’anneau brûlait les doigts de pied et qu’on vit gesticuler le long de la Seine en criant ’’mon précieux, mon précieux’’ jusqu‘à ce que Jérôme Aragorn qui passait solidairement par là le remette dans le droit chemin.
Comme la femme est l’avenir aussi bien de l’homme que du Hobbit (comme l‘a chanté Jean Ferrat sur les paroles dAragorn, Le seigneur des quatrains) , c’est Virginie qui apposa sa signature dans Le bas de l’œuvre commune pour y mettre le clap de fin malgré le mur d‘Yvetot.

Il y eut plus de variété dans le tournage de la deuxième équipe, qu’on en juge :
A Doudeville alors qu’Aragorn pacifiait le peloton, Patricia tournait Le pacte Deilhou, confondant sans doute Jérôme avec Vincent Cassel, elle s’épuisa à fuir la meute .
Sous le chêne d’Allouville, prenant un concurrent pour un soldat françois, Laurent crut entendre celui-ci lui susurrer : Messieurs Desanglois tirez les premiers. Il partit trop vite et ne s’en remit pas.
Lors de la 3ème étape, Catherine partit comme au Trait à la poursuite du roi Henry mais ne le rejoignit jamais. Ne Médicis qui veut !
Annick osa à Auzebosc chanter en courant ! Les cerises de Monsieur Clément de Michel Fugain puis elle fuga.
Sur les bords de Seine à Caudebec un autre Jérôme se prit un Gabin en tournant Le Président . Il pesqua contre son manque de lucidité.
Enfin mais ça devait se terminer Yvetôt ou tard, Philippe ne ménagea pas sa sueur pour clore le spectacle.

Vous le voyez, nos athlètes ont, comme toujours, donné une couleur nouvelle à la signification de RCS : revue cinématographique stéphanaise
Enfin pour ce qui me concerne, comme le disait Nouga York :
Sur l’écran noir de mes nuits blanches,
Moi je me fais du cinéma
Sans pognon et sans caméra,
Bardot peut partir en vacances :
RAS car RCS
Ma vedette c’est toujours toi

Bravo à tous.

Jeff

 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
 Le RCS 76  se retrouve au Tour du Pays de Caux.
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 08:18

Résumé en images d'un "Rendez vous en terre inconnue" .....

Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .
Ca, c'était dimanche 4 mai .

Ca, c'était dimanche 4 mai .

3 jours plus tard sur le même circuit, Jacques et Michel peaufinent leur préparation pour une randonnée alpine
3 jours plus tard sur le même circuit, Jacques et Michel peaufinent leur préparation pour une randonnée alpine
3 jours plus tard sur le même circuit, Jacques et Michel peaufinent leur préparation pour une randonnée alpine

3 jours plus tard sur le même circuit, Jacques et Michel peaufinent leur préparation pour une randonnée alpine

6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 23:44

Il n’y avait pas foule (10 personnes) dimanche matin à la 2ème sortie longue proposée par le club ; et organisée par Laurent Algrain sur ses terres d’entraînement : les Roches d’Orival et la forêt de la Londe - les Essarts.

L’invitation adressée à tous il y a 10 jours par Sophie, qui – blessée - avait préféré s’abstenir, précisait le contenu de cette nouvelle aventure :

« Au programme : quelques petites montées et descentes qui nous conduiront vers des endroits insolites d’où nous pourrons admirer les méandres de la Seine ».

En fait de « petites montées et descentes », c’est un véritable parcours de trail que Laurent nous avait concocté ! Les « quelques » montées et descentes n’étaient pas « petites » …. mais nombreuses et COLOSSALES, avec des dénivelés si importants, qu’à côté les montées et descentes de Pîtres me paraissaient bien ternes et peu redoutables !

Laurent, entouré de sa garde et son arrière-garde nous a conduit le pied ferme et le mollet saillant dans des lieux reculés, où l’idée même de civilisation a disparu depuis l’époque des troglodytes, heureux habitants des cavernes !

Heureusement pour Nathalie, Virginie et moi, vus dans haut les méandres de la Seine étaient si admirables qu’ils ont nécessité plusieurs arrêts touristiques, me permettant ainsi de retrouver à plusieurs reprises mon souffle, un peu court !

Après 1 h 50’ de temps effectif de cavalcades, au lieu des 1 h 30’ initialement annoncées par le G.O de service, « ensembles » du début à la fin, biens encadrés par Laurent Algrain devant, Laurent Confourier derrière, nous sommes revenus aux Essarts, contents de cette sortie,.

Virginie a pu parfaire sa préparation pour les futures « 30 bornes de St Paër », Nathalie espère avoir ainsi brûlé assez de calories pour perdre …. un kg !

Le club a dans ses rangs quelques bons coureurs de trail avec Jérôme Fromange, Dominique Godebin, Christophe Gosselin, Guillaume Ragot et les 3 Laurent (Algrain-Confourier-Desanglois), reconnaissables sur les photos prises par Jérôme F.

Merci à Laurent pour cette agréable promenade pédestre, où nous aurions souhaité être un peu plus nombreux. Une prochaine fois peut-être ?

Seconde sortie club : longue, mais aussi accidentée et touristique .
Seconde sortie club : longue, mais aussi accidentée et touristique .
Seconde sortie club : longue, mais aussi accidentée et touristique .
Seconde sortie club : longue, mais aussi accidentée et touristique .
Seconde sortie club : longue, mais aussi accidentée et touristique .
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 18:28

A 13 on est partis, ….à 13 on est revenus ! Mais pas exactement les mêmes.......

 

Michel avait tout prévu : terrain pas trop gras, assistance « vélo » avec Joaquim et bonne humeur malgré le bel « arrosage » pendant 10 minutes au début.

Comme c’est plaisant de se laisser guider et de sortir du tour habituel du dimanche !

Au total : 20 bornes à une allure tout a fait raisonnable (10,5 km/h); nous sommes restés ensemble du début à la fin, même s’il y avait parmi nous de très bons coureurs et des gens moins « performants ».

Le but étant de faire une sortie longue club (2 heures) , tous ensemble, sans avoir besoin de dire quoi que ce soit, l’objectif est clairement atteint .

On a même profité de la présence de JPaul, au début, de Noura à la fin (le hasard). Romain, un de nos 100 bornards, était là aussi.

 

La prochaine sortie longue du calendrier serait sur la côte Sainte Catherine le dimanche 4 mai (70% chemin et 30% route). Vous recevrez des renseignements supplémentaires quelques semaines avant.

 

Merci à Michel et Joaquim, les cyclistes, de nous avoir guidés et attendus ce matin !

 

 

                                                                             Sophie

Photo prise au retour par Nicolas naturellement absent de la photo.

Photo prise au retour par Nicolas naturellement absent de la photo.

12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:17

Multitude :

Avec 36 arrivants, 20 sur le 10 km et 16 sur le semi, le RCS76  remporte le trophée attribué au club le plus représenté de la journée !

 

Performances :

Luc s’impose chez les V4 sur le 10 km.

Se classent aux 10 premières places de leur catégorie sur le 10 km, Ophélie (9eme SEF), Catherine (4ème V3F), Françoise (6ème V3F), Jacques (8ème V4H) et sur le semi Virginie (9ème SEF) , et Sophie (7ème V2F)

Belle performance de Yann qui finit 12ème des V1H en 1h22’54‘’

Résultats complets du club 

Album photos 10 km et semi des boucles de la Seine 

 

Fantaisie avec Jean François, Philippe et Nathalie

Dimanche dernier, intéressés par l'obtention de quelques bécots, Les Blues Brothers, En exclusivité pour le RCS, ont interprété Nathalie.

                                                             Jean François 

Le départ s’était fait speed

Devant nous courait Nathalie

Il avait belle enjambée not’ guide

Nathalie

 

La place du champs d’ foire était claire

Le soleil la montrait jolie

Et nous suivions par ce chaud dimanche 

Nathalie

 

Elle courait en foulées sobres

Comme au 1er cross en octobre

On pensait déjà

Que pour la suivre plus aisément

Il faudrait au ravitaillement

Boire plusieurs cocas

 

Le douzième nous mit livides

Elle nous prit le bras et nous sourit

Les Blues Brothers avait un bon guide 

Nathalie, Nathalie

 

Sur la place, là-bas à l’arrivée

Une bande de RCS

Attendait le cœur en liesse

On a ri, on en a beaucoup bavé

Ils voulaient tout savoir

Nathalie racontait

 

Elbeuf et les bords de Seine

La Sophie qui sourit

Et performe sans peine

On en reste assis !

 

Et puis Virginie express

qui passe le Michou

C’est là où Lebas blesse

Les hommes sont trop mous

 

En vue d’la ligne d’arrivée

Une fois les premiers partis

Une accélération elle a placée 

Nathalie

 

Plus question de foulées sobres

Ni de 1er cross en octobre

L’ a fallu s’accrocher

Pas possible d’boire un coca

On peut pas à cette allure là

Les Blues épuisés.

 

Que la vie nous semble vide

Car à l’allure où elles sourient

On n’peut plus leur servir de guide :

Nathalie

Virginie

Sophie 

et tutti canti  

Multitude, performances et fantaisie ce dimanche aux « Boucles de la Seine »
Multitude, performances et fantaisie ce dimanche aux « Boucles de la Seine »
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 14:33

Nouveau point de départ , distances revues, mais difficultés inchangées pour la 2ème édition du prix René Pajot , 7ème et dernier cross du challenge , qui a rassemblé près de 200 participants (164 l’an passé).

 

Après la succession de tempêtes de la semaine précédente, les organisateurs ont craint jusqu’au dernier jour la possibilité d’une vigilance « Orange » qui les aurait amené à annuler et reporter la manifestation (directives préfectorales obligent)

Il n’en a rien été, traçage et courses se sont finalement déroulés dans de bonnes conditions.

 

Si l’horaire des départs a été scrupuleusement respecté, il n’en a pas été de même pour celui des résultats suite aux difficultés rencontrées lors de la saisie manuscrite des arrivées rendue difficile par de nombreuses arrivées groupées, notamment dans la troisième course qui rassemble un peu plus de la moitié des concurrents !

Toutes nos excuses et nos remerciements à ceux qui ont attendu un peu plus que de coutume la remise des trophées.

 

Le club qui comptaient 55 représentants (13 féminines et 42 hommes), remporte  13 podiums : Jérémy (3) , Giordano (3) , Jean Paul (1) , Roger (1) , Stéphane (2) , Jean Luc M (1) , Dominique T (2) , Ophélie (1) , Virginie (2) , Catherine (1) , Françoise (2) , Marvin (1) , Anis (1) .

Il conserve le trophée « René Pajot » attribué aux hommes mais perd celui attribué aux femmes  au profit d' "Oxygène" revenu à quelques points . 

 

A Paul Eluard, la famille de René PAJOT, représentée par M et Mme GUERIN accompagnés de leurs enfants et petits enfants, remettait les coupes aux lauréats de la matinée et les trois trophées mis en jeu par la famille PAJOT pour les meilleures équipes enfants, féminines et hommes de ce jour.

                                                                           

                                                                                              Jérôme et Michel

A égalité de points avec OAC76, Oxygène représenté dans plus de catégories remporte le trophée enfants.

Après le 7ème et dernier cross du "Challenge inter cross de la Seine" 2013 -2014 , les résultats du club sont :

  • 1er au classement général des clubs
  • 1er chez les hommes
  • 2ème chez les féminines, à seulement 2 points d' Oxygène
  • 6 trophées gagnés : SF1 , SF2, VF3, JH, VH3, VH4

Nota : le trophée VF2 est laissé à l'ACRFC  pour 4 petits points !

Rappel : 

La remise des récompenses du "Challenge !inter cross de la Seine" aura lieu le dimanche matin 16 mars, à partir de 8h30 à Oissel .

 

Album du prix René Pajot : Cliquer sur un coté de la photo pour faire défiler l'album !

Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge
Prix René Pajot, dernier cross du challenge

Présentation

  • : Running Club Stéphanais 76
  • : Association loi 1901 . Club de course à pieds ouvert aux adultes hommes et femmes . Entrainements hebdomadaires en forêt du Madrillet . Courses sur routes . Club engagé dans le "Challenge Inter Cross de la Seine" . Groupe pratiquant la marche "rapide".
  • Contact

Trail du Rouvray 2022

Dimanche 20 novembre 2022
Gymnase de l'INSA

Voir le site du trail du Rouvray

 

Rechercher Un Article

Photos forêt du Rouvray